Voyage au Cap Nord Recap

On part à l'aventure, pour le premier épisode on part de Paris et on se rend en Suède. Dépaysement total après 2000 km de voyage en seulement quelques jours.

Des routes bien droite à perte de vue, des barrières grillagées tout le long des routes et de l'eau un peu partout.

On est arrivé le 2 septembre en Suède ou on a passé la nuit à côté du lac de Vattern. On a été piégé par le GPS à l’entrée de suède qui nous a fait passer par le ferry à Helsingborg et pas par le Pont / Tunnel de Malmö on pensait que c’était moins cher mais en ayant pris ce passage au retour c’est presque le même prix et aller au Sud pour payer 3 ou 4 euros en moins ça ne vaut pas le coup. Pour la traversé Danemark / Suède comptez mini 80 euros (Avec un véhicule de plus de 3m et 6m de long).

On est allé visiter le parc SKULESKOGEN sur la côte Est avec son fameux canyon et on a suivi la route E4 le long du Golfe de Botnie.

Ce que nous avons retenu de la Suède ? Alors à cette époque (automne, septembre) on trouve un tas de baies, myrtilles, airelles … mais aussi pleins de champignon donc se faire de bons petits plats deviens vraiment facile surtout si on connait un peu la nature.

Question faune sauvage, on est rentré dans la forêt dès notre arrivée et nous avons aperçu un élan sinon pas grand-chose même pas d’oiseau dans les forêts.

Pour ce qui est des reines, ils sont bien là avec leur petit collier pour bien montrer qu’ils sont en élevage…

Pour se déplacer, les routes principales étaient bien droites, on pouvait se déplacer rapidement d’un point à l’autre malgré la limitation de vitesse pas bien élevée. Une fois qu’on sort de ces routes on peut facilement accéder à de petits coins tranquilles même si des fois il faut emprunter des routes forestières sans trop savoir ce qu’on va trouver.

 

Le pays est recouvert de forêt parsemer de tourbière et lac, il faut s’attendre à croiser pas mal de moustiques un peu partout car les eaux sont souvent stagnantes et donc propices aux insectes.

 

Vidéo de la première semaine : https://youtu.be/pYhYerTYfak

Pour notre deuxième semaine, on est en Finlande pour le deuxième épisode du voyage pour le Cap Nord.

Encore les grands espaces dans ce pays, dès qu’on prend de la hauteur que ce soit par drone ou en montant sur les quelques sommets qu’on trouve sur la route on se rend compte de l’immensité des forêts.

On a passé une nuit dans le parc de Kourouoma où on a trouvé un petit lac en fin de route forestière.

Dans les parcs nationaux, tout est bien organisé pour partir en balade en respectant bien un seul et même chemin et nous étions étonné de voir autant de monde venir sur ces balades. A Oulanka par exemple il y avait tellement de monde par endroit que c’est comme si un gros groupe partait en promenade…

Si vous partez tôt le matin, vous pourrez vous garez facilement (le parking n’est pas énorme) et avoir un créneau calme en partant.  

En continuant la route on est passé à côté de Luosto, village station avec des mines d’améthyste, au loin la montagne paraissait bleutée, c’est en montant au sommet le lendemain que j’ai remarqué la présence de lichen qui ont recouvert tous les cailloux de la montagne qui je pense donnait cette teinte bleue en regardant de loin. Une belle randonnée car au sommet on avait une vue 360 sur les forêts finlandaises.

On continue la route avec des couleurs d’automne de plus en plus présente, direction la Norvège. On a trouvé un petit coin pour se faire un feu de camps juste après Inari en montant au Nord et on a continué la route pour passer la frontière à Karigasniemi.

Prévoyez des bonnes courses de nourriture, la Norvège c’est pas du tout les mêmes prix.

Vidéo de la deuxième semaine : https://youtu.be/IZlL06tbaEc

On arrive en Norvège la troisième semaine avec un genou en moins ma copine ce l’ai tordu juste avant de passer la frontière… En tout cas la route E6 juste avant d’arriver au fjord Porsangerfjorden est juste incroyable, tapissée de jaune et d’orange.

On rentre dans la commune du Cap Nord avec les deux premières nuits sous les aurores boréales donc on en profite un maximum. En quelques kilomètres on passe de forêts de bouleaux à une étendu de pairie typique du nord et bordées de falaise en ardoise.  

Sur l’Ile Magerøya où se situe le Cap Nord il y a une très grosse quantité de reines donc il faut bien faire attention sur les routes car ici c’est eux qui décident quand traverser.

C’est assez simple de trouver un coin pour se poser une nuit, la première nuit on a trouver un petit chemin pour aller dans un champ à une centaines de mètres de la route. La deuxième étant au Cap nord, le parking est payant, 30 euros à peu près… heureusement qu’on a accès à l’eau et aux toilettes parce que si on veut rentrer dans le bâtiment principal c’est plus cher.

Après avoir bien profiter du Cap Nord la prochaine étape est l’Ile Senja, qui ne se passe pas forcement comme prévu car le mauvais temps était de la partie donc ça enlève un peu de charme. Je suis monté à Barden, une randonnée très connue car c’est le spot instagramable que l’on voit partout.

J’utilise l’application « Maps me » pour programmer mes randos, très facile d’utilisation l’application on voit tous les sentiers sur une carte mais attention de bien télécharger les maps avant en zoomant sur la zone car sinon ca va vous prendre du data de votre téléphone et prendre une power banque au cas où…

On passe la nuit dans le petit village de Fjordgård, pour envisager de monter au Segla le lendemain mais le temps était juste pitoyable, pluie et grosse rafale de vent donc on décide de partir en direction des iles Lofoten car la météo annoncée était pas mieux les prochains jours.

Sur la route on passe à Tuengeneset Resteplass pour faire quelques photos, c’est une petite passerelle en bois à côté de la mer et une belle vue sur les sommets.

Bon arrivé dans les Lofoten le temps était un peu mieux mais ce n’était pas non plus la folie !

Vidéo de la troisième semaine : https://youtu.be/LgTxlwFLjWs

Suite de l’aventure dans les iles Lofoten pour la quatrième semaine de voyage, on attaque par Vikten (Lofoten Design galerie) pour aller voir les souffleurs de verre.

Avec la météo encore capricieuse, je me suis concentré sur deux spots que je voulais voir absolument.

Le sommet Ryten ou l’on voit la plage Kvalvika, j’ai eu de la chance d’avoir quelques éclaircies mais le vent était bien là tout le temps. Ensuite direction Reinebringen et sa fameuse vue sur le village de Reine. Mise à part la météo ces deux spots sont incroyable, la vue, le décor enfin des endroits à voir absolument si vous passer dans les Îles Lofoten.

Un conseil pour se garer avec du vent, si pourrait être logique mais bien se mettre face au vent, ça évite qu’une porte s’ouvre vraiment violement ou une nuit bien remuée dans le meilleur des cas.

Petit café à Reine et on repart sur la route en direction de Å puis on repart des Lofoten pour aller au Parc de Rago on fait un stop Lakshol pour faire une randonnée à Vaerivatnet. Une cascade qui s’écoule d’un lac, un endroit à ne pas manquer.

On a suivi la route pour aller à Dovrefjell, parc national ou il y a des bœufs musqués.

 Vidéo de la quatrième semaine : https://youtu.be/rblntUSXf_0

 

J’ai pu voir les bœufs musqués dans une ambiance brumeuse et fraiche, on rentre dans la Parc par un clôture, je n’ai pas fait le tour du parc pour vérifier mais on peut en déduire que les bœufs ne sortent pas du Parc vous avez donc une grande possibilité d’en voir. Après ça on a suivi la route pour Mardalfossen une autre cascade qui tombe d’un lac.

A force de passer d’un lac à un fjord et inversement on ne se rend plus compte si c’est la mer ou de l’eau douce.

On prend un peu de hauteur avec la route des Trolls construite dans les années 30, Trollstigen route en épingle qui arrive sur une avancée suspendue avec vue sur la route. C’est un site touristique qui fréquenté ou de nombreuses balades commençaient.

La route se poursuit jusqu’à Lovatnet pour passer la nuit, un lac émeraude dû à sa source glacière et visite du glacier de Briksdal.

On a perdu un peu de cheveux avec le vent à la cascade Voringofossen puis on a pris à route en direction de Dagali, Rodberg et on s’est retrouvé à passer la nuit sur une plage accessible en voiture en Suède vers Allarp.

 

Vidéo de la cinquième semaine : https://youtu.be/HLyorgnwXLw

Après avoir fini la route de la Suède, on traverse le Danemark, un bout de l’Allemagne et nous voici au Pays-Bas pour nuit à quelques kilomètres d’Amsterdam.  

6h du matin, la mission chercher une place dans le centre d’Amsterdam pour une promenade matinal dans la ville.

 

On est allé à Gouda en passant par les Moulins de Kinderdijk. La ville du célèbre fromage où on a pu déguster toute sorte de parfum, lavande, whisky, basilic etc… pour continuer notre visite culinaire en Belgique à Bruges pour deux trois gaufres traditionnelles.

Dans les pays nordiques, on ne se posait pas la question de l’accès à l’eau car PARTOUT il y avait des robinets extérieur (station essence, village, maison…) et en plus c’était gratuit au Danemark puis en Belgique on cherchait de l’eau et bah ce n’était pas évident…

 

Une dernière journée à Etretat en Haute Normandie pour profiter une dernière fois de l’air marin et se site exceptionnel pour aller rendre le van chez Avis à Paris.

Le CHOC du retour, revenir dans mon petit van ahah.

Vidéo de la fin : https://youtu.be/xT9AYJLx6uc

En tout cas MERCI AVIS Car-Away et Pilote pour ce partenariat.  

 

Retour à la liste des actualités